dans

Insécurité : Que s’est-il encore passé ?

–> Une nouvelle attaque de Boko Haram repoussée à Bosso (Diffa)

Selon l’Etat-major du Secteur 4 de  la Force mixte multinationale (FMN) basée à Diffa, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont encore une fois mis en déroute, ce mardi 22 juin en fin d’après-midi, une attaque des éléments de Boko Haram. Plusieurs terroristes ont été neutralisés, un véhicule détruit et de l’armement récupéré selon la même source.

D’après le communiqué que vient de publié l’Etat-major du secteur 4 de la FMM, ce mardi 22 juin 2021 aux environs de 18h40 mn locales, les éléments des Forces de Défense et de sécurité (FDS) ont vaillamment repoussé une nouvelle attaque de Boko Haram à Bosso, situé à environ 100 km au nord-est de Diffa. « La combinaison d’actions menées en souplesse par les éléments de la position militaire et de la garde nationale a permis d’infliger de lourdes pertes à l’ennemi », a annoncé la même source.

Selon le bilan on ne déplore aucune victime coté ami. Côté ennemi : trois (03) assaillants ont été neutralisés ; un (01) véhicule détruit ; une (01) 12,7 mm récupérée ;  et trois (03) fusils AK47 récupérés. « Le restant de l’ennemi mis en déroute s’est échappé à bord de quatre véhicules vers le sud-est de la frontière en direction des îles du Lac Tchad », a ajouté la même source qui précise que « le ratissage se poursuit avec nos forces terrestres et aériennes ».

Il convient de noter qu’il s’agit de la deuxième attaque repoussée à Bosso après celle du 18 mai dernier. Le commandant du secteur 4 de la FMM a saisit cette opportunité pour féliciter les vaillantes FDS pour « ce résultat combien positif ». Enfin, il a appelé  « la population à rester calme et continuer d’apporter son soutien inlassable aux Forces de Défense et de Sécurité ».

Actuniger.com

Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entre 2019 et 2020, les investissements directs étrangers ont chuté de 49 %

CAMPAGNE DE VACCINATION DE MASSE COVID 19: FAIBLE AFFLUENCE AU NIVEAU DES VACCINATÉRIUM VISITÉS